Les combats de la communauté naturiste décryptés 
 
Rechercher

 Quels sont les combats de la communauté naturiste ?

Combats menés par la communauté naturiste
Le 09/08/17

Alors que les naturistes prônent le respect de soi et des autres, ils sont souvent la cible de moqueries dénigrantes, jugements faciles et autres insultes dégradantes.

1. Les amalgames
Le naturisme est souvent confondu avec le nudisme. Le nudisme relève du simple fait de se dénuder, le plus souvent à la plage. Le nudiste ne véhicule pas spécialement de valeurs relatives au à la nudité. Il se dénude par confort ou pour peaufiner son bronzage estival. Le naturiste s’associe à des notions d’ouverture aux autres, de solidarité, d’entraide et de respect de la nature et du monde qui l’entoure.
Ce type de confusion n’est pas insultant pour le naturiste. Les non-initiés peuvent ne pas comprendre les subtilités qui distinguent les deux pratiques relativement similaires.
En revanche, les naturistes sont souvent assimilés à des exhibitionnistes, des voyeuristes ou à des libertins. Là, le naturiste peut se sentir offusqué.
L’exhibitionniste se distingue du naturiste car ce dernier ne retire aucun plaisir de l’exhibition de ses parties intimes… contrairement à l’exhibitionniste. Les sensations recherchées ne sont pas du tout les mêmes chez le naturistes que chez le libertin. Le libertin va rechercher une forme d’excitation sexuelle alors que le naturiste va rechercher un sentiment de liberté. En pratique, le naturiste va partir en vacances en famille dans un centre dédié alors que le libertin ou l’exhibitionniste vont s’adonner à leurs pratiques de façon clandestine, le plus souvent en plein air.

2. La textilisation
La « textilisation » des espaces naturistes inquiètent de plus en plus la communauté naturiste. Mais pour commencer, qu’est-ce que la textilisation ? Ce n’est pas l’invasion des « textiles » (par oppositions aux naturistes, ce sont ceux qui vivent habillés) sur les espaces naturistes mais bien les naturistes qui ne prennent plus la peine de se dévêtir pour des raisons plus ou moins valables. Souvent mis en cause : le manque d’information à l’égard des nouveaux pratiquants et le laisser-aller des anciens. Concrètement, aucune information n’est donnée aux nouveaux arrivants (sur la philosophie du naturisme et l’intérêt de la nudité, par exemple). De plus, les animateurs, les adolescents, les personnes souhaitant se protéger du soleil… Tous ne se dénude pas systématiquement ! Ils ont chacun une bonne raison de ne pas se plier au règle de l’espace naturiste mais participent ainsi à la perte des valeurs fondamentales du naturisme.

3. La diminution du nombre d’espaces naturistes
Les campings naturistes, par exemple, attirent beaucoup d’adeptes car sont souvent le lieu idéal pour se ressourcer dans le plus simple appareil. Paysages, environnements, aménagements… Les établissements sont souvent le fruit de plusieurs années de travail et d’investissements qui ont fait de ces endroits un paradis pour les naturistes… mais également une cible idéale pour les promoteurs ambitieux.
C’est ainsi que le camping naturiste la Grande Cosse (Hérault) auparavant naturiste est devenu textile, au grand désespoir des amateurs de nudité.
Les naturistes ne sont pas les bienvenus partout… Ce rejet s’explique par un manque de compréhension de ce qui les anime. Les valeurs naturistes sont pourtant louables et accessibles de tout un chacun. Rendez-vous sur cet article pour en savoir plus.

 
facebookcomments